5 clés de succès pour réussir un parcours de formation digital ou blended

Par le 5 novembre 2020

Profitez de l’expérience des 24 équipes qui ont concouru aux Digital Learning Excellence Awards 2020 pour mener à bien votre projet formation 100% digital ou blended. Les témoignages de tous les candidats mettent en lumière 5 leviers d’efficacité.

1. Le principe de sens, en lien avec les enjeux et la mesure des résultats

Le principe de sens soutient la communication sur les projets de formation depuis des années et reste un incontournable. L’implication des équipes de Direction reste un facteur clé de succès fort.

Ce sens est, plus qu’auparavant, directement relié à des enjeux opérationnels clairement identifiés. Le résultat de la formation fait l’objet de dispositifs de mesure selon les niveaux 3 et 4 de la pyramide de Kirkpatrick :

  • mesure de la mise en œuvre : 80 % des dossiers ;
  • mesure de l’impact de la formation : 33 % des candidats présentent des KPI (Key Performance Indicators) opérationnels chiffrés.

2. Le principe de co-construction et d’amélioration continue

L’implication des acteurs opérationnels dans la construction du dispositif n’est pas non plus une nouveauté. Elle est gage de pertinence, garantit des contenus adaptés aux besoins des apprenants et des situations de formation proches du réel.

Ce principe est présent tout au long de la vie du projet, depuis la conception jusqu’à l’amélioration continue du dispositif.

3. Le principe de simplicité et d’adaptation à l’apprenant

Ce principe, qui place l’apprenant au centre de son apprentissage, est largement plébiscité cette année, plus encore que précédemment.

Il s’agit de faciliter l’accès aux ressources formatives (design de plateforme, guidance…), mais aussi de faire gagner du temps à l’apprenant en lui préconisant le bon contenu au bon moment. Tout est mis en œuvre pour que chaque minute de son apprentissage lui soit utile.


Allez plus loin avec notre formation Concevoir et animer des parcours de formation blended


4. Le principe d’engagement, doublé d’une viralité collective

L’attractivité des dispositifs, avec un storytelling soigné et une gamification très répandue, est un facteur clé d’engagement prévu dès la phase de conception.

Le lancement n’est pas en reste, avec une stratégie de communication qui s’inspire des codes du marketing, jusqu’à lui emprunter le principe de viralité en nommant des ambassadeurs ou influenceurs internes, ou encore des community managers.

5. La maîtrise technologique et les partenariats

C’est certainement la grande nouveauté de l’année, un levier d’efficacité qui est de plus en plus explicitement mis en avant. L’innovation digitale de la formation permet à chaque apprenant de s’engager dans son parcours et de rentabiliser au mieux le temps investi en formation. Cependant, elle nécessite des moyens technologiques et des compétences pointues.

Les Directions L&D montent elles-mêmes en compétences sur des champs d’expertises techniques. Elles peuvent donc, soit développer leurs propres solutions, soit travailler en partenariat avec des experts du learning.

Ce sont bien souvent des équipes pluridisciplinaires qui collaborent : experts contenu (principe de co-construction), experts plateforme, experts wifi et environnement technologique de l’apprenant, experts design de parcours, experts storytelling… sachant qu’une personne peut, dans certains cas, cumuler plusieurs expertises.

Lire aussi : Les 3 tendances du digital learning en 2020

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.