Digital Learning Excellence Awards 2019 : la montée en puissance des Learning Analytics

Par le 21 juin 2019

digital learning excellence award

La 9ème édition des Digital Learning Excellence Awards a clôturé le 4 juin le congrès Learning, Talents & Development.

Les 7 tendances de l’édition 2019

Découvrez dans cette vidéo, les 7 tendances observées à partir de 22 dispositifs de formation blended ou 100% digitaux, sélectionnés pour leur efficacité et leur caractère innovant.

En résumé :

  • L’humain reste au cœur des dispositifs, y compris dans les parcours 100% digitaux, qui intègrent presque tous une dimension communautaire.
  • Les dispositifs s’inscrivent dans la durée, de 2 semaines à 6 semaines, voire à durée indéterminée !
  • L’attractivité, facteur d’engagement fort, est toujours particulièrement soignée.
  • On plébiscite largement le micro-learning.
  • L’adaptive learning est facilité par la modularité des contenus et des quiz ou entretiens amont afin de personnaliser les parcours.
  • La réalité virtuelle ou augmentée confirme son entrée dans le monde de la formation.
  • Enfin, les Learning Analytics sont légion et de plus en plus reliés à la performance.

Les clés de succès plébiscitées par les candidats pour cette édition

Si les sept leviers spontanément cités par les candidats peuvent sembler « classiques » ou « déjà vus », en réalité certains d’entre eux présentent des inflexions bien prononcées par rapport aux années passées.

Le principe de sens, le principe de simplicité, le principe de modularité, des incontournables !

Les candidats mentionnent depuis plusieurs années ces 3 leviers. Le but est d’engager l’apprenant avec un sponsoring au plus haut niveau qui relie la formation à la stratégie de l’organisation. C’est aussi faciliter l’apprentissage avec des dispositifs simples qui s’intègrent parfaitement dans la vie professionnelle de l’apprenant.

Le principe d’agilité

Le principe d’agilité n’est pas qu’un effet de mode. Il est bien présent dans le développement des projets de formation :

  • améliorer les dispositifs presque en temps réel suite aux feedback des apprenants
  • inclure dans les parcours des modalités nouvelles en mode « test and learn »

Le principe de co-construction

Le principe de co-construction marque une inflexion majeure : c’est un principe qui a toujours été relevé lors des précédentes éditions du prix. Mais cette année, plusieurs candidats innovent dans la manière de co-construire les dispositifs. Ils ne vont plus seulement chercher les informations auprès des apprenants ou de leurs managers. Les collaborateurs du terrain créent directement les contenus de formation pour leurs collègues. On assiste au développement d’organisations apprenantes.

Le principe d’engagement

Le principe d’engagement et le principe de communauté évoluent également : là encore, les leviers en eux-mêmes ne sont pas nouveaux. C’est la façon de les mettre en œuvre qui est de plus en plus systémique. Au-delà des prouesses pédagogiques, on s’appuie d’une part sur une communication digne du marketing et, d’autre part, on construit des communautés qui intègrent l’environnement de l’apprenant au sens large. On construit aussi des communautés d’enseignants, de formateurs, de tuteurs ou d’experts référents. Le tout supporté par des plateformes collaboratives, des réseaux sociaux ou des espaces de rencontre. C’est tout le système qui est engagé dans un processus d’apprentissage collectif.

Les quatre lauréats de cette édition 2019

L’Académie de Versailles remporte cette année le Grand Prix. Son projet permet d’accompagner la transformation digitale de l’enseignement. Comment ? Grâce à un système auto-apprenant d’une grande efficacité en termes de diffusion des savoir-faire.

Les autres lauréats :

  • Catégorie Métier : L’Occitane en Provence. Son dispositif de mobile learning addictif est complètement intégré à la vie professionnelle d’apprenants en boutique. Un bel exemple de Learning Analytics. En effet, l’impact de la formation a été isolé par rapport à d’autres « bruits » pour mesurer l’efficacité du projet sur la performance commerciale.
  • Catégorie Corporate : Thales Digital Academy. L’entreprise a développé un dispositif très humain pour accompagner la transformation digitale, à contre-courant des dispositifs habituels.
  • Catégorie Education : Agroparistech. Le projet permet d’optimiser l’apprentissage en TP dans une logique de classe inversée. Le dispositif basé sur une plateforme riche en ressources et attractive, ouverte à tous.

Découvrez les vidéos des dispositifs et les interviews des candidats sur le site officiel des Digital Learning Excellence Awards.

Vous souhaitez candidater pour l’édition 2020 ? Rendez-vous en novembre sur notre site officiel !

Autre dossier sur le même thème

Laisser un commentaire

Avatar

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous au blog

Afin de vous abonner et pour des raisons de sécurité, votre navigateur doit accepter les cookies et le JavaScript.